Switch Language
Une jeune femme brune souriante qui porte un T-shirt bleu réfléchit aux probiotiques.

Probiotiques: stabiliser l’équilibre microbiologique de la flore cutanée

La flore de la peau et des muqueuses humaines comprend de nombreux micro-organismes utiles. Leur activité nous protège contre des germes potentiellement dangereux pour la santé. Les mécanismes de défense de la flore vaginale reposent notamment sur les fonctions métaboliques des bactéries lactiques. Les probiotiques favorisent l’équilibre microbiologique.

Toute la surface de la peau et des muqueuses humaines est colonisée par de nombreux micro-organismes utiles. La flore naturelle se développe peu après la naissance, principalement à partir de germes de la mère transmis au nouveau-né. Dans le vagin presque stérile de la petite fille, la flore vaginale se forme au cours des premières semaines de la vie, à partir de germes cutanés et intestinaux. L’âge et le développement physique sont des facteurs qui influent sur la formation et la composition du milieu vaginal. Environ 100 millions de germes peuvent être détectés dans un millilitre de sécrétion vaginale d’une femme adulte en bonne santé. Le vagin abrite plus de 200 espèces de bactéries lactiques (lactobacilles) qui y assument une fonction protectrice importante.

La flore vaginale saine

L’activité des micro-organismes utiles présents dans une flore cutanée équilibrée a pour objectif de défendre la zone contre des germes potentiellement nocifs et d’éviter leur propagation. Lorsque l’équilibre microbiologique est intact, les bactéries ou champignons pathogènes ne sont certes pas complètement absents de la peau, mais ne trouvent pas de conditions suffisamment bonnes pour se multiplier à loisir et causer ainsi une infection. Au niveau du vagin, c’est principalement aux bactéries lactiques (lactobacilles) qu’il revient de veiller, grâce à leurs fonctions métaboliques spécifiques, à assurer des mécanismes de défense efficaces contre les agents pathogènes. Les lactobacilles utilisent le sucre qui est stocké dans les cellules vaginales sous l’effet des œstrogènes. Elles transforment le glycogène en acide lactique et créent ainsi un milieu vaginal acide avec un pH situé entre 3,8 et 4,4. Certaines souches de lactobacilles produisent également du peroxyde d’hydrogène. L’oxygène libéré a un effet désinfectant et oxydant et, combiné à l’acidité élevée de l’environnement, repousse les agents pathogènes importuns.

Déséquilibres du milieu vaginal

Les germes pathogènes parviennent jusqu’au vagin de différentes façons. Ils s’introduisent dans le vagin notamment par la peau, depuis la région anale et lors de rapports sexuels. Lorsque l’équilibre microbiologique de la flore vaginale est intact, la propagation des agents pathogènes est bloquée, ce qui limite le risque d’infections. Si le nombre de bactéries lactiques dans le vagin diminue très fortement, l’environnement devient moins acide, ce qui prive le milieu vaginal de son efficace mécanisme de défense. Les causes d’une baisse du nombre de bactéries lactiques dans la flore vaginale ne sont pas clairement établies sur le plan médical.

Néanmoins, on suppose que certains facteurs de risque jouent un rôle dans la diminution du taux de lactobacilles.

  • Les bactéries lactiques se développent sous l’influence des œstrogènes. Dans la vie d’une femme, la sécrétion de cette hormone sexuelle est sujette à des variations naturelles, qui surviennent périodiquement pendant le cycle menstruel ou sont liées à l’âge (p. ex. au début de la ménopause). Une baisse du taux d’œstrogènes a ainsi des conséquences négatives sur la croissance des bactéries lactiques et peut entraîner leur diminution.
  • Des médicaments comme les antibiotiques qui sont utilisés pour le traitement d’infections pendant une période prolongée ou les cytostatiques qui inhibent la croissance cellulaire dans le cadre d’un traitement anticancéreux peuvent aussi compromettre le développement des bactéries lactiques dans le vagin.
  • Selon des observations médicales, un changement fréquent de partenaire sexuel-le pourrait comporter des risques pour la santé du milieu vaginal.
  • Des mesures d’hygiène trop intensives, notamment l’utilisation de cosmétiques, de produits pour le bain ou de déodorants fortement parfumés, sont néfastes pour les micro-organismes utiles de la flore vaginale.
  • Le stress, les soucis et les angoisses qui pèsent sur le quotidien peuvent également perturber l’équilibre microbiologique fragile du milieu vaginal.

Lorsque la flore vaginale perd ses défenses de par le déclin des bactéries lactiques, les micro-organismes pathogènes profitent de l’occasion pour se propager. Parmi les germes à l’origine d’affections gynécologiques, on peut citer:

  • des bactéries pathogènes, principalement de l’espèce Gardnerella vaginalis, qui sont impliquées dans le développement de la vaginose bactérienne;
  • la levure microscopique Candida albicans, responsable de la mycose vaginale.

Entraînant des symptômes tels que démangeaisons, pertes accrues, brûlures et douleurs à la miction ou lors des rapports sexuels, ces deux infections nuisent considérablement au bien-être. Qu’il s’agisse de vaginose bactérienne ou de mycose vaginale, des professionnels de la santé en pharmacie, en droguerie ou au cabinet médical sauront poser un diagnostic pour qu’un traitement médicamenteux adapté puisse être instauré pour contrer l’infection. Un autodiagnostic en ligne peut aider à déterminer les symptômes et à obtenir rapidement une première évaluation de la situation. De plus, des probiotiques peuvent être utilisés pour accompagner le traitement et contribuer au rétablissement d’un équilibre microbiologique sain dans le milieu vaginal.

Action des probiotiques

Les probiotiques sont des produits qui contiennent des micro-organismes vivants. Leur apport vient compenser une colonisation inadaptée de la flore cutanée. Les probiotiques peuvent déployer leur action dans différentes régions de l’organisme. Ils influent positivement sur la fonction intestinale, soutiennent le système immunitaire et contribuent à la reconstitution de la flore vaginale. Les probiotiques sont particulièrement adaptés en tant que traitement adjuvant des infections vaginales, en cas de déséquilibre microbiologique persistant.

En savoir plus sur la santé intime

Dunkelhaarige junge Frau mit einem Handy und einer Tasse in den Händen

Autodiagnostic Online

Le plus souvent, les infections vaginales sont dues à des bactéries, à des levures ou aux Trichomonas. De telles maladies sont fréquentes et peuvent parfois avoir des symptômes similaires. Pour savoir quel type d'infection vous affecte, il est important de déterminer vos symptômes.

Nous nous ferons un plaisir de vous y aider:

VERS L’AUTODIAGNOSTIC
Une femme réfléchit aux réponses du test de connaissances sur la mycose vaginale.

Test de connaissances sur la mycose vaginale

N’hésitez pas à faire ce quiz sur la mycose vaginale pour distinguer faits réels et simples rumeurs. Testez vos connaissances!

VERS L’AUTODIAGNOSTIC
Jeune femme blonde souriante avec un T-shirt bleu, satisfaite après un traitement par Gyno-Canesten contre la mycose vaginale

Qu’est-ce qu’une mycose vaginale?

Découvrez ce qu’est une mycose vaginale et les symptômes typiques sur lesquels s’appuyer pour identifier cette infection fongique. Vous trouverez également dans cette rubrique des informations sur le traitement et les mesures préventives permettant d’éviter une récidive.

EN SAVOIR PLUS
Une jeune femme enceinte, joyeuse et vêtue d'un pull jaune, montre son ventre

Tout ce que vous devez savoir sur la mycose vaginale pendant la grossesse

Parcourez cette rubrique pour découvrir des informations sur la mycose vaginale pendant la grossesse et découvrez comment réduire le risque de mycose vaginale.

EN SAVOIR PLUS
Jeune homme souriant portant un pull-over gris, satisfait après un traitement d’une mycose par Canesten

Causes et symptômes de la mycose génitale chez l’homme

Réduisez votre risque de mycose en en apprenant plus sur les symptômes, le traitement et la prévention.

EN SAVOIR PLUS
Jeune femme brune souriante avec un T-shirt vert

Qu’est-ce que la vaginose bactérienne?

Apprenez-en plus sur la vaginose bactérienne et ses symptômes. Découvrez qui sont les personnes les plus sujettes à cette infection et les différences entre mycose vaginale et vaginose bactérienne. Obtenez également des conseils sur le traitement et sur la manière de réduire le risque de récidive de la vaginose bactérienne.

EN SAVOIR PLUS
Jeune femme active en débardeur posant avec assurance devant un arrière-plan ensoleillé

Santé vaginale: tout ce que vous devez savoir

Apprenez-en plus sur les causes et les facteurs de risque d’infections vaginales. Cliquez ici pour découvrir les symptômes de ces infections et des conseils de prévention.

EN SAVOIR PLUS
Jeune femme brune souriante qui prend sa douche

Soins intimes féminins

La flore vaginale de la femme est très sensible. Les conseils suivants vous permettent de prendre soin de votre zone intime.

EN SAVOIR PLUS
Jeune femme blonde souriante avec un sweat-shirt bleu

Syndrome prémenstruel

Découvrez ici les symptômes provoqués par un syndrome prémenstruel et les façons de prévenir les douleurs.

EN SAVOIR PLUS
Une jeune femme brune souriante qui porte un T-shirt clair brandit un calendrier.

Cycle menstruel

Que se passe-t-il pendant les règles? Découvrez ici comment le cycle influe sur le corps de la femme.

EN SAVOIR PLUS
Femme d'âge moyen, souriante, aux cheveux bruns, en chemise jaune

Ménopause

La ménopause est à l’origine de problèmes pour de nombreuses femmes. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur les symptômes et le traitement.

EN SAVOIR PLUS