Reconnaître de manière fiable les symptômes de la mycose du pied

La mycose du pied est une affection cutanée extrêmement contagieuse qui, par chance, se soigne facilement. Lisez ici comment reconnaître les symptômes d’une mycose du pied et avec quels médicaments vous pouvez en venir efficacement à bout.

La mycose du pied est une maladie de peau très fréquente. Elle occasionne des troubles désagréables et est très contagieuse, mais avec le bon traitement, il est possible d’en venir à bout. Le traitement adéquat exige d’abord d’en reconnaître les symptômes. Les symptômes typiques de cette affection cutanée largement répandue sont les suivants:

  • démangeaisons et brûlures au niveau des pieds et des orteils;
  • desquamation ou peau très sèche qui a tendance à se déchirer et à peler;
  • crevasses cutanées au niveau de la plante du pied ainsi qu’au niveau du talon;
  • cloques;
  • mauvaises odeurs.

Qu’est-ce qu’une mycose du pied?

Il y a des champignons partout: dans la nature, à la piscine, dans nos maisons, sur nos vêtements et même sur notre peau. Certains de ces champignons peuvent être nocifs pour la santé de l’homme. On parle alors de mycose (infection causée par des champignons).
Les mycoses cutanées, en particulier celles du pied, sont plus fréquentes que ce que l’on croit. La mycose du pied, ou «tinea pedis» dans le jargon médical, est une affection cutanée touchant les pieds ou les orteils, qui est due à un groupe de champignons spécifiques, les dermatophytes. Ces champignons se développent particulièrement bien dans les environnements chauds et humides, par exemple dans les vestiaires ou les douches. Les chaussures et les bas/chaussettes offrent également d’excellentes conditions de croissance aux dermatophytes. Les champignons se multiplient rapidement dans tous les lieux où ces conditions sont réunies. En règle générale, la mycose du pied touche l’espace entre les orteils. Mais les symptômes apparaissent parfois également au niveau de la plante du pied ou sur le côté du pied.

Remarque: une mycose du pied s’accompagne souvent d’autres affections cutanées. Ainsi, en cas de mycose du pied, des levures et des bactéries peuvent également se multiplier et provoquer d’autres troubles comme des mauvaises odeurs.

La mycose du pied est-elle contagieuse?

La mycose du pied est une maladie très contagieuse, qui se transmet d’une personne à une autre par simple contact cutané. La contamination peut également se faire par le biais de surfaces et d’objets infectés par l’agent pathogène. L’utilisation commune d’objets contaminés par des agents pathogènes (serviettes de toilette, linge de lit ou vêtements, par exemple) favorise la propagation rapide d’une mycose du pied. Les douches collectives, les piscines et les vestiaires représentent également des foyers d’infection où les contaminations sont fréquentes.

Remarque: étant donné qu’elle est extrêmement contagieuse, la mycose du pied peut aussi se propager sur tout le corps et provoquer des mycoses cutanées à différents endroits.

Le traitement de la mycose du pied

Si, en cas de mycose du pied, vous en détectez rapidement les symptômes et commencez immédiatement un traitement, elle disparaîtra en très peu de temps. Le traitement par un antimycosique topique obtient généralement des résultats rapides. Les médicaments topiques sont des crèmes, des pommades, des sprays, etc. qui s’appliquent localement sur la peau. Les antimycosiques sont des préparations qui combattent la croissance du champignon. Ils agissent de manière fiable contre les agents pathogènes qui provoquent particulièrement souvent des mycoses, notamment contre les dermatophytes. Ces médicaments topiques sont très faciles à utiliser. Ils ont une action suffisamment puissante pour pénétrer dans la peau et y soulager les symptômes.

Les traitements des mycoses du pied associées à d’autres agents pathogènes

S’ils ne sont pas traités, les symptômes d’une mycose du pied s’aggravent au fur et à mesure que la maladie progresse. Dans un tiers des cas environ, outre les dermatophytes, ce sont des levures et des moisissures ainsi que des bactéries qui sont impliqués dans l’apparition des troubles.

  • En plus des dermatophytes, des levures et/ou des moisissures se propagent au niveau du siège de l’infection.
  • Les bactéries pathogènes s’ajoutent à cela et provoquent une surinfection s’accompagnant d’une odeur désagréable.
  • L’ensemble des groupes d’agents pathogènes contribuent à un tableau clinique caractérisé par des démangeaisons, des rougeurs, des vésicules et des brûlures parfois douloureuses, qui altèrent la qualité de vie de manière décisive.

Quand faut-il consulter un médecin?

Il est impératif de consulter un médecin dans les cas ci-après.
 

  • Les symptômes de la mycose du pied ne disparaissent pas, même après un traitement.
  • Vous êtes enceinte ou présentez un âge avancé. Dans certains cas, les médicaments antimycosiques ne conviennent pas à ces groupes de patients. Votre médecin vous prescrira donc des préparations adéquates.

 

Comment prévenir une mycose du pied

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour éviter qu’une mycose du pied ne (ré)apparaisse. Le conseil le plus important est le suivant: veillez à ce que vos pieds soient toujours propres et secs afin de ne pas offrir un milieu de culture idéal aux agents pathogènes des mycoses du pied. De plus, il est recommandé de suivre les conseils ci-après.
 

  • Evitez de marcher pieds nus dans les vestiaires publics, les douches et les piscines. Le port de tongs ou de chaussures de bain permet de protéger vos pieds.
  • Séchez-vous toujours soigneusement les pieds, en particulier entre les orteils.
  • Mettez chaque jour des chaussettes propres et changez-en après le sport ou en cas de forte chaleur.
  • Préférez les chaussettes en coton, en soie ou en laine de mouton aux modèles en fibres synthétiques.
  • Enlevez vos chaussures dès que vous rentrez à la maison afin qu’elles soient suffisamment aérées.
  • A chaque fois que cela est possible, portez des sandales. De plus, les chaussures fabriquées à partir de matériaux naturels comme le cuir ou le lin sont recommandées.
  • Lavez vos serviettes de toilette fréquemment à une température suffisamment élevée et ne les partagez avec personne.

Comment éviter qu’une mycose du pied ne se propage

Etant donné qu’une mycose du pied est très contagieuse, il convient de prendre les mesures qui s’imposent pour ne pas la transmettre. Les conseils ci-après peuvent vous y aider.

  • Déplacez-vous plus souvent pieds nus, car ainsi, vos pieds transpirent moins et restent secs.
  • Ne partagez en aucun cas vos vêtements, vos serviettes de toilette ou votre linge de lit avec d’autres personnes. Utilisez des serviettes distinctes de toilette pour vos pieds et pour le reste de votre corps.
  • Lavez-vous soigneusement les mains après chaque utilisation de médicaments contre les mycoses du pied. Vous évitez ainsi que les champignons se propagent à d’autres parties du corps.
  • Informez les personnes avec lesquelles vous vivez de votre mycose du pied afin qu’elles puissent prendre les mesures de précaution qui s’imposent.

 

Sommet