Reconnaître une mycose du pied, la traiter rapidement et la prévenir

La mycose du pied est la mycose cutanée la plus fréquente en Europe. Lorsque l’on marche pieds nus à la piscine, dans les saunas et dans les douches collectives, les pieds sont particulièrement vulnérables face aux champignons pathogènes. Les informations relatives aux modes de transmission, aux facteurs de risque et aux symptômes d’une infection aident à reconnaître une mycose du pied, à la traiter rapidement et à prévenir toute contamination.

Nackte Männerfüsse

La mycose du pied est une maladie de peau infectieuse contagieuse qui touche généralement l’espace entre les orteils et se propage à la plante du pied et, dans des cas graves, au cou-de-pied. Elle est due à des champignons pathogènes microscopiques, surtout ceux de la famille des dermatophytes. Mais des représentants d’autres espèces de champignons comme les levures et les moisissures jouent également un rôle. La mycose du pied sévit dans le monde entier. Elle est considérée comme la mycose cutanée la plus fréquente. Il est intéressant de noter que la mycose du pied est pratiquement inconnue chez les peuples primitifs se déplaçant pieds nus. Le grand nombre de cas enregistrés dans l’espace européen est dû aux habitudes de vie des champignons pathogènes et aux modes de transmission typiques de l’infection.

Des facteurs de risque connus favorisent la mycose du pied

La peau saine est protégée contre l’intrusion d’agents pathogènes par sa structure multicouche et par sa colonisation microbiologique. Le contact avec des dermatophytes n’entraîne pas forcément une mycose. Ce n’est que lorsque les mécanismes de défense naturels de la peau sont affaiblis que les champignons et bactéries indésirables ont la partie facile, qu’ils peuvent se propager davantage et provoquer des infections. Les antécédents médicaux ci-après font partie des facteurs de risque qui peuvent avoir une action délétère sur la fonction protectrice de la peau et favoriser la propagation de germes pathogènes:
 

  • diabète sucré;
  • troubles de la circulation sanguine;
  • neuropathie périphérique;
  • déformations du pied;
  • opérations ou greffes d’organes;
  • déficiences immunitaires.

 
De plus, la prédisposition héréditaire augmente la probabilité d’être touché par une mycose du pied. Les personnes âgées dont le système immunitaire est affaibli souffrent plus souvent de mycose du pied que les jeunes, les hommes sont plus touchés que les femmes. Les causes externes telles que les traumatismes et les lésions de la peau au niveau des pieds peuvent ouvrir la voie aux champignons pathogènes. Parmi les habitudes de vie qui augmentent le risque de mycose figurent
 

  • le port de chaussures étroites non respirantes au travail et lors d’activités sportives;
  • et la fréquentation courante d’environnements chauds et humides comme les saunas.

Comment peut-on contracter une mycose du pied?

Les champignons pathogènes se développent particulièrement bien dans les environnements chauds, humides et sombres. Ils trouvent des conditions de vie idéales à la piscine, dans les douches, dans les saunas ou dans les moquettes des chambres d’hôtel. Dans ces lieux, le risque d’être contaminé par des champignons pathogènes est particulièrement grand, étant donné que de nombreuses personnes y marchent pieds nus. Les champignons sont des champions de la survie qui se contentent de peu. A l’état de spores, ils peuvent survivre pendant longtemps à une sécheresse hostile et à des températures variant de -20 °C à +80 °C. Une fois qu’ils ont trouvé asile sur la peau humaine, les champignons pathogènes contaminent d’autres personnes via des objets infectés. Les chaussures, les bas/chaussettes et les sols sur lesquels les spores se fixent sont des sources d’infection potentielles et transmettent les agents pathogènes d’une personne à une autre. Conformément à leurs habitudes de vie, les champignons pathogènes se fixent au niveau des pieds, en premier lieu dans les espaces entre les orteils, qui sont sombres et parfois en sueur. Si l’on ne prend pas immédiatement les mesures qui s’imposent, l’infection s’étend à la plante du pied, au côté du pied et, plus tard, au cou-de-pied. Une mycose non traitée peut s’étendre des pieds aux ongles des orteils et à d’autres parties du corps telles que les doigts ou le pli de l’aine. C’est pourquoi les symptômes typiques indiquant la présence de l’infection à un stade précoce sont un signal clair de la nécessité d’attaquer le champignon avec des médicaments efficaces.

Des symptômes typiques permettent de reconnaître facilement une mycose du pied

Les principaux symptômes d’une mycose du pied sont
 

  • les démangeaisons, un des premiers signes de la maladie;
  • les rougeurs et la desquamation des zones cutanées touchées;
  • les brûlures ou même les douleurs qui sont causées par les crevasses cutanées;
  • les vésicules qui apparaissent en particulier au niveau du bord latéral des orteils et du bord du pied.

Attention: plusieurs germes peuvent être impliqués dans une mycose du pied!

Environ un tiers des mycoses du pied sont attribuées à des infections mixtes. La maladie commence par une infection par des dermatophytes. Si celle-ci progresse sans être traitée, le nombre de dermatophytes diminue et d’autres germes tels que des levures, des moisissures et des bactéries prennent part à l’avancée de l’infection. La colonisation bactérienne finit par entraîner une surinfection à l’origine de fortes odeurs, d’inflammations et de douleurs croissantes.
Pour traiter efficacement une mycose du pied, il faut un médicament qui combat efficacement toutes les familles d’agents pathogènes, soulage les réactions inflammatoires et permet un rétablissement de la barrière cutanée en quelques semaines. Les antimycosiques qui conviennent au traitement local d’une mycose du pied sont disponibles sans ordonnance en pharmacie. Demandez conseil au personnel formé de la pharmacie et informez-vous sur le mode d’administration approprié et la durée du traitement. Plus vite vous agissez et mieux vous suivez les recommandations de traitement, plus vous pouvez compter sur une régression rapide de vos symptômes.

Sommet