Comment reconnaître et traiter efficacement les symptômes d’une vaginose bactérienne

Si vous ne connaissez pas les symptômes d’une vaginose bactérienne, sachez que vous n’êtes pas la seule dans ce cas. En effet, beaucoup de femmes ne savent pas quels symptômes sont associés à cette affection et en quoi une infection bactérienne se distingue d’une infection fongique. Découvrez ci-après quels sont les symptômes caractéristiques d’une vaginose bactérienne et comment vous pouvez rapidement déceler une infection.

Les bactéries sont nettement plus souvent à l’origine d’une infection vaginale que les levures ou le Trichomonas. La vaginose bactérienne est la principale cause d’infections vaginales chez les femmes en âge de procréer. Certaines bactéries qui engendrent un déséquilibre du pH vaginal sont à l’origine de la vaginose.

En règle générale, les femmes concernées constatent les symptômes suivants:

  • odeur désagréable et/ou de poisson;
  • pertes aqueuses;
  • pertes grises à blanches;
  • aggravation des troubles susmentionnés après un rapport sexuel ou pendant les règles.

Toutefois, il est tout à fait possible qu’une femme soit atteinte d’une vaginose bactérienne, mais ne constate aucun symptôme.

Infection fongique ou vaginose bactérienne?

De nombreuses femmes confondent vaginose bactérienne et infection fongique. De fait, ces deux affections sont clairement distinctes et se manifestent  par des symptômes différents. Sachant qu’une vaginose nécessite un traitement différent de celui d’une infection fongique, un diagnostic précis est essentiel. Si vous ne présentez pas les symptômes susmentionnés ou si vous avez un doute, vous devriez consulter un professionnel de santé.

Qu’est-ce qu’une vaginose bactérienne?

Certes, le terme de vaginose bactérienne peut faire peur au départ. Mais il s’agit en réalité d’une maladie fréquente pouvant être facilement traitée. En temps normal, le vagin est un milieu acide. Cela empêche la prolifération de bactéries néfastes et permet dans le même temps le développement d’un grand nombre de bactéries lactiques utiles dans le vagin. Divers facteurs peuvent perturber l’équilibre du pH vaginal. Une prolifération importante de micro-organismes anaérobies qui répriment les bactéries lactiques est fréquente. Les principaux facteurs pouvant influer négativement sur le pH sont notamment:

  • les règles;
  • la prise d’antibiotiques;
  • une hygiène intime excessive;
  • la contraception par stérilet;
  • les spermatozoïdes lors de rapports sexuels non protégés.

Automédication contre les symptômes d’une vaginose bactérienne

Après avoir constaté une vaginose bactérienne, commencez sans tarder un traitement efficace. Afin de vous débarrasser des symptômes gênants d’une vaginose bactérienne, appliquez à l’intérieur du vagin un gel à base d’acide lactique, tel que Gyno-Canesbalance®. Le gel permet de normaliser rapidement le pH vaginal. Un traitement de ce type dure généralement sept jours, l’atténuation des symptômes survenant normalement dès le deuxième ou troisième jour. Le gel vaginal a trois effets importants:

  • il atténue les odeurs désagréables et les pertes anormales;
  • il régule le pH vaginal;
  • il restaure l’environnement vaginal naturel.

Le traitement par gel vaginal est simple à utiliser. Le tube pratique permet une manipulation facile et hygiénique. N’hésitez pas à commencer dès maintenant le traitement afin de lutter efficacement contre les symptômes d’une vaginose bactérienne!

Quand les femmes concernées doivent-elles consulter un médecin?

Une visite chez le médecin s’impose si vous attendez un enfant. Prenez rapidement un rendez-vous chez votre gynécologue. Une vaginose bactérienne peut notamment entraîner des complications pendant la grossesse et l’accouchement. Avec le soutien de votre gynécologue, vous pourrez traiter efficacement la maladie. Une vaginose bactérienne non traitée peut notamment entraîner les problèmes suivants pendant une grossesse:

  • inflammation du plancher pelvien;
  • risque accru de fausse couche;
  • risque accru d’accouchement prématuré.

Prévention contre les symptômes d’une vaginose bactérienne

Afin d’éviter que des symptômes d’une vaginose bactérienne ne se manifestent, adoptez certaines mesures préventives. N’oubliez pas néanmoins qu’une vaginose bactérienne peut être due à de nombreux facteurs différents. Le respect des règles de conduite énumérées vous permettra de réduire à l’avenir la survenue d’une vaginose bactérienne. Toutes les mesures visent à maintenir ou restaurer un pH vaginal sain. Voici les principaux conseils à suivre:

  • N’utilisez aucun déodorant ou produit à base de parfum pour votre hygiène intime.
  • N’ayez pas une hygiène intime trop fréquente.
  • N’utilisez pas de lessive agressive pour nettoyer vos sous-vêtements.
  • Changez fréquemment de serviettes hygiéniques ou de tampons.
  • Nettoyez toujours la zone intime de l’avant vers l’arrière lors du passage aux toilettes.
  • Séchez toujours soigneusement la zone intime à l’aide d’une serviette après vous être lavée, douchée, avoir nagé ou fait du sport.
  • Changez vos sous-vêtements après avoir nagé ou fait du sport.

Bien laver votre zone intime

En règle générale, les parfums et autres produits chimiques contenus dans les savons et gels douche traditionnels sont trop agressifs pour la zone intime sensible. De ce fait, il est préférable d’utiliser des produits de soin spécifiques dont la composition est adaptée aux besoins particuliers de cette zone du corps. Ces produits contribuent à maintenir un milieu vaginal sain et à éviter le développement de symptômes d’une vaginose bactérienne.

FAQ

Avez-vous d’autres questions? Découvrez ici les réponses aux questions les plus fréquentes à ce sujet.

En savoir plus

Sommet