Conseils utiles pour prévenir les mycoses du pied

La mycose du pied est une affection cutanée très fréquente. Rassurez-vous: l’agent pathogène indésirable n’est pas si difficile à tenir en échec. Rien qu’en suivant quelques règles, vous pouvez prévenir une mycose du pied et diminuer le risque de réapparition de l’infection après la réussite du traitement.

La mycose du pied est également appelée «pied d’athlète». En effet, les champignons pathogènes se développent particulièrement bien dans les environnements chauds et humides, et une chaussure de sport trempée de sueur représente un milieu de culture idéal pour les spores.

Veillez à avoir les pieds secs

Füsse von zwei Joggern

Pour prévenir toute mycose du pied, la première chose à faire est donc de veiller à avoir toujours les pieds secs. En particulier après la douche, il est important de se les sécher soigneusement, notamment entre les orteils, car les champignons pathogènes s’y propagent particulièrement volontiers. En cas de risque de mycose du pied, cette «zone problématique» peut aussi être séchée avec précaution à l’aide d’un sèche-cheveux.
A chaque fois que cela est possible, portez des sandales plutôt que des chaussures fermées, afin que vos pieds puissent respirer. De plus, les chaussures en lin ou fabriquées à partir de textiles fonctionnels assurent une bonne aération et évitent que l’humidité ne s’accumule. Il est important que les chaussures soient à la bonne taille: si elles sont trop étroites, des cloques ou des zones de pression peuvent se former et offrir aux champignons pathogènes une chance de pénétrer dans l’organisme. En outre, changez de chaussettes tous les jours et veillez à porter des modèles en coton, en laine ou en soie. Ceux-ci absorbent nettement mieux la sueur que les chaussettes en fibres synthétiques et évacuent l’humidité de la peau.

Conseil d’hygiène: désinfecter les chaussures

Si vous ne pouvez pas faire autrement que de porter vos bottes en caoutchouc ou vos chaussures de sport déjà très utilisées, vous pouvez prévenir la propagation de toute mycose du pied à l’aide d’un spray désinfectant. Vaporisez le désinfectant à l’intérieur de vos chaussures et attendez qu’elles soient complètement sèches avant de les enfiler. Si vous avez déjà eu une mycose du pied, après la réussite du traitement, il est important de désinfecter soigneusement toutes les chaussures portées. Vous vous protégez ainsi contre toute nouvelle contamination par l’agent pathogène.
Les mycoses du pied se transmettent par le biais de fragments de peau morte. Il est donc impératif d’utiliser un spray désinfectant lorsque vous louez des chaussures, par exemple des chaussures de ski ou des patins à glace.

Débarrasser les serviettes de toilette et le linge de lit des agents pathogènes

L’agent pathogène peut également se tapir dans le linge de lit; changez par conséquent régulièrement vos draps et lavez-les à la machine à 60 °C, tout comme vos chaussettes. Ne partagez pas vos serviettes de toilette avec d’autres personnes et utilisez si possible une serviette supplémentaire pour vos pieds.
En cas de mycose du pied récente, il est judicieux d’ajouter à la lessive une solution désinfectante liquide afin d’éliminer le plus d’agents pathogènes possible.

Les chaussures de bain vous protègent à la piscine

Les piscines publiques, les douches et les saunas sont considérés comme de véritables milieux de culture pour les champignons pathogènes. En effet, les lieux où l’on marche beaucoup pieds nus comportent un certain nombre de risques. A cela s’ajoute le fait que la peau gonfle et se ramollit dans l’eau, ce qui rend la partie facile aux champignons pathogènes.
De nombreuses piscines ont déjà identifié le problème depuis plusieurs années et installé des buses de désinfection. Depuis, il a toutefois été démontré que ce type de désinfection n’avait aucun effet protecteur, et mettait inutilement la peau à rude épreuve. Pour lutter contre les mycoses du pied, de simples tongs ou chaussures de bain, que vous pouvez également porter sous la douche et dans les vestiaires, sont bien plus efficaces. En cas de mycose du pied, les chaussures de bain sont également incontournables pour éviter de transmettre l’infection à d’autres personnes.

Les pieds bien soignés sont protégés contre les mycoses du pied

Lorsque la barrière cutanée est intacte, il est plus difficile pour les champignons pathogènes de s’introduire dans l’organisme. Veillez donc à prendre bien soin de vos pieds et enduisez-les de crème afin qu’aucune crevasse (gerçure) ne se forme. Prêter une attention particulière à vos pieds présente un autre avantage: cela vous permet aussi de détecter rapidement tout signe de mycose du pied. Traiter immédiatement avec une crème antimycosique évite que le champignon se propage et s’introduise sous les ongles, où il sera plus difficile à atteindre pour le médicament.

Liste de contrôle: l’essentiel en bref

  • Première chose à faire: veillez à avoir toujours les pieds secs, notamment entre les orteils.
  • Chaussures et bas/chaussettes: optez pour des chaussures ouvertes ou pour des chaussures respirantes. Traitez les chaussures louées ou non respirantes avec un spray désinfectant avant de les porter. Evitez les chaussettes en fibres synthétiques.
  • Hygiène: changez régulièrement vos chaussettes, vos serviettes de toilette et votre linge de lit et lavez-les à 60 °C. Ne partagez vos serviettes de toilette avec personne.
  • Piscines publiques: portez des chaussures de bain, notamment dans la douche.
  • Soins: enduisez vos pieds de crème contre la peau sèche et gercée.


Avec ces conseils de prévention, vous pouvez éviter toute infection et prévenir efficacement toute propagation d’une mycose du pied.

Sommet