Prendre soin de ses pieds: prévenir les mycoses grâce à une hygiène consciencieuse

Les mycoses du pied sont les mycoses cutanées les plus fréquentes. Les mesures préventives tiennent les champignons pathogènes à distance, et l’hygiène quotidienne adéquate empêche les germes nocifs de se propager. Des conseils utiles vous montrent comment prendre soin de vos pieds pour que les champignons n’y trouvent aucun point d’attaque.

La santé des pieds revêt une importance cruciale pour le bien-être général. Le choix des chaussures et des bas/chaussettes, les habitudes de soin individuelles et le contact direct avec des sources de danger potentielles lors de déplacements pieds nus sont des facteurs qui agissent directement sur l’équilibre physiologique des pieds. Les affections cutanées font partie des principales conséquences négatives d’un manque d’hygiène et de soins. L’adoption d’une hygiène consciencieuse et de mesures préventives aide à prendre soin de ses pieds et réduit le risque de mycose.

Une hygiène consciencieuse

Une hygiène consciencieuse prévient la propagation des champignons pathogènes et offre la meilleure protection contre les mycoses.

  • La principale condition pour empêcher la propagation de germes pathogènes est d’avoir toujours la peau propre et sèche.
  • Les soins avec des lotions lavantes au pH neutre et de l’eau chaude nettoient soigneusement tout en protégeant la flore naturelle de la peau.
  • Après la douche ou le bain, il est important de se sécher soigneusement, mais délicatement.
  • Le changement quotidien des sous-vêtements et des vêtements fait partie de l’hygiène générale.
  • Les serviettes de toilette doivent être propres et ne pas passer d’une personne à une autre afin de prévenir toute contamination et d’éviter qu’elles se transforment en véritables milieux de culture pour les champignons pathogènes.
  • Laver soigneusement les vêtements, les serviettes de toilette et le linge de lit réduit le risque de propagation des mycoses. Les adoucissants ayant une action désinfectante éliminent les agents pathogènes, même à basse température.

L’hygiène générale permet de faire front aux champignons pathogènes. De plus, des mesures ciblées aident à préserver la santé des pieds, lesquels comptent parmi les points d’attaque préférés des germes.

Bien se chausser

Les pieds entrent particulièrement facilement en contact avec des champignons pathogènes. Des mesures simples et faciles à intégrer dans le quotidien vous aident à protéger vos pieds et à prévenir les mycoses.

  • Ne marchez jamais pieds nus à la piscine, dans les douches, les saunas et les chambres d’hôtel. Protégez vos pieds avec des chaussures de bain, des tongs ou des sandales.
  • Débarrassez-vous de vos vieilles chaussures, en particulier de celles que vous avez portées pendant longtemps pour faire du sport.
  • Utilisez chaque jour un spray ou une poudre antimycosique avant d’enfiler vos chaussures.
  • A la maison, enlevez vos chaussures et donnez à vos pieds l’occasion de prendre l’air.
  • Si possible, portez des sandales ou des chaussures fabriquées à partir d’un matériau naturel comme le cuir.
  • Choisissez des chaussures à votre taille, qui ne compriment pas vos pieds et vos orteils. Les talons hauts et les pointes de chaussures étroites augmentent le risque de lésion de la peau délicate qui entoure les ongles de pied. Les lésions diminuent la résistance de la peau et favorisent la pénétration de champignons pathogènes.
  • Mettez chaque jour des chaussettes propres et changez-en après le sport ou en cas de forte chaleur. Ne remettez pas des chaussettes déjà portées sans les avoir préalablement lavées.
  • Optez pour des chaussettes fabriquées à partir de matériaux naturels comme la soie, le coton ou la laine, et évitez les fibres synthétiques.

Prendre soin de ses pieds

Avec quelques gestes simples, prenez soin de vos pieds et protégez-les des agents pathogènes indésirables.

  • Utilisez toujours votre propre set de pédicure/manucure et ne le partagez avec personne. Vous éviterez ainsi toute transmission de germes pathogènes.
  • Prenez grand soin des ongles de vos orteils: coupez-les et limez-les droits (pas arrondis, ni en forme de V), et veillez à ne pas blesser la peau délicate.
  • Emportez vos propres accessoires de soin au salon de pédicure/manucure ou vérifiez que les ciseaux, limes, etc. y sont soigneusement désinfectés avant d’être réutilisés d’un client à un autre.
  • Séchez-vous soigneusement les pieds, notamment la zone entre les orteils.


Si, malgré toutes ces précautions, une mycose cutanée apparaît, il est important de favoriser la guérison tout en prévenant la propagation du champignon pathogène.

Combattre les champignons pathogènes

Aidez votre peau à guérir lorsqu’un champignon pathogène a réussi à gagner du terrain.

  • Veillez à ce que votre peau soit toujours sèche.
  • Assurez une bonne aération des zones touchées.
  • Nettoyez régulièrement votre peau, mais veillez à ne pas l’irriter par excès d’hygiène.
  • Après l’avoir nettoyée, séchez votre peau en la tamponnant. Evitez de la frictionner vigoureusement, car cela pourrait abîmer la peau déjà sensible et propager le champignon pathogène.

Veillez à prévenir toute propagation de l’infection en vous lavant toujours soigneusement les mains. Ne partagez pas les vêtements, chaussures, serviettes de toilette, linge de lit et accessoires de soins avec d’autres personnes. Pensez à utiliser une serviette de toilette distincte pour les zones de peau infectées.

Sommet