Les soins corporels appropriés offrent une protection contre les mycoses récurrentes

L’hygiène s’avère réellement utile pour éviter la propagation des mycoses. Il vous suffit de respecter quelques règles en matière de soins corporels pour empêcher qu’une autre zone de peau ne soit infectée par l’agent pathogène et que quiconque ne soit contaminé dans votre entourage.

Les maladies de peau causées par des champignons comptent parmi les dix maladies infectieuses les plus fréquentes au monde. Rien d’étonnant à cela puisque les champignons se trouvent partout dans notre environnement. Ils colonisent le sol et se développent même sur les animaux d’élevage et de compagnie. Les champignons en eux-mêmes ne sont pas nocifs; après tout, ce sont des composants naturels de la flore cutanée. Toutefois, dans certaines circonstances, notamment dans les environnements chauds et humides qui se présentent par exemple lorsque l’on porte des vêtements trempés de sueur, les champignons se développent très rapidement. Ceci entraîne des maladies des ongles et de la peau qui sont contagieuses, et ce à deux égards: d’une part, une mycose peut s’étendre à diverses zones de la peau; d’autre part, les mycoses cutanées et les mycoses des ongles peuvent se transmettre d’une personne à une autre aussi bien par contact cutané direct que par contact avec des objets et des surfaces contaminés par des agents pathogènes.

Eviter toute contamination grâce à l’hygiène

Heureusement, vous n’êtes pas sans défense face aux champignons pathogènes: il vous suffit de respecter quelques règles d’hygiène en matière de soins corporels et vous éviterez très probablement toute contamination. Ces mesures de précaution permettent de réduire le risque d’être contaminé ou d’infecter d’autres parties du corps en cas de mycose du pied. De plus, en respectant les conseils d’hygiène, la personne touchée évite aussi selon toute probabilité de contaminer une autre personne.

Une peau propre et sèche

Etant donné que les champignons pathogènes aiment les environnements chauds et humides et qu’ils s’y multiplient à merveille, veillez à avoir toujours la peau propre et sèche. Pour cela, lavez-vous régulièrement à l’eau chaude et au savon, puis séchez-vous soigneusement. Naturellement, le soin approprié du linge fait également partie d’une hygiène complète. Lavez régulièrement vos sous-vêtements et vos vêtements ainsi que les serviettes de toilette que vous utilisez. Le linge de lit doit également être changé régulièrement.

Les règles d’hygiène

Pour ne laisser aucune chance aux mycoses du pied, suivez les conseils ci-après concernant vos chaussettes et de vos chaussures.

  • Prenez l’habitude de ne jamais marcher pieds nus dans les lieux publics tels que les douches collectives, les vestiaires et les piscines. Dans ces lieux, il est impératif de porter des chaussures de bain.
  • N’hésitez pas à vous débarrasser régulièrement de vos vieilles chaussures, en particulier de celles que vous avez portées pour faire du sport.
  • Pour désinfecter vos chaussures, il est vivement recommandé d’utiliser chaque jour un spray ou une poudre antimycosique.
  • Aérez vos chaussures de ville et enlevez-les dès que vous rentrez à la maison.
  • Privilégiez toujours les chaussures fabriquées à partir de matériaux naturels respirants comme le cuir ou le lin.
  • Les sandales sont les chaussures idéales pour prévenir les mycoses du pied car elles assurent une très bonne aération des pieds.
  • Veillez à ce que vos chaussures soient à votre taille. Evitez autant que possible les talons aiguilles et les escarpins à bouts pointus. Portées fréquemment, ces chaussures étroites augmentent le risque de crevasses et d’autres petites lésions, par lesquelles les champignons pathogènes pénètrent dans la peau.
  • Mettez chaque jour des chaussettes propres et changez-en après le sport.
  • Comme pour vos chaussures, optez pour des chaussettes et des bas fabriqués à partir de matériaux naturels. Le coton, la soie ou la laine, notamment, sont préférables aux fibres synthétiques.

Eviter les contaminations

Le respect de quelques mesures de précaution vous évitera d’infecter d’autres parties du corps et de contaminer d’autres personnes.

  • Il est impératif de vous laver soigneusement les mains après chaque application de vos médicaments antimycosiques.
  • Ne partagez en aucun cas votre linge de lit, vos serviettes de toilette, vos vêtements ou autres objets personnels avec d’autres personnes.
  • Utilisez toujours une serviette de toilette distincte pour sécher les zones de peau touchées par une mycose.

Conseil: informez les personnes avec lesquelles vous êtes en contact étroit que vous souffrez d’une mycose, afin que ces mesures destinées à prévenir toute contamination puissent fonctionner.

Sommet